Le suivi peut aider la communauté à analyser les progrès réalisés, ainsi qu’à prendre note de nouveaux défis et opportunités, à différents instants. Un dispositif de suivi devrait être intégré à tous les processus ou initiatives de soutien d’une APAC. Un changement de suivi est crucial dans la prise de conscience de soi d’une communauté, dans la gestion des risques et dans l’apprentissage des résultats de tout processus d’auto-renforcement. La collection et l’analyse des informations de suivi est, en soi, un élément robuste d’un processus d’auto-renforcement.

Le suivi est basé sur des indicateurs, évalués avec le temps et analysés à intervalles réguliers. Les indicateurs doivent être, dans la mesure du possible, applicables, pertinents, spécifiques, simples et sensibles aux différents types de changements qu’une communauté cherche à atteindre. Il est important que ces indicateurs soient perçus par la communauté comme significatifs (applicables), en permettant, par exemple, de montrer si l’institution de gouvernance fonctionne bien ou pas. Il est également important que tout le monde puisse comprendre clairement comment l’indicateur est évalué – ce qui est connu sous le nom de protocole de suivi.

Evaluer et suivre un phénomène complexe relatif aux APAC (comme par exemple la « connexion entre une communauté et son territoire ») est un exercice délicat, compte tenu que les « hauts » et « bas » des indicateurs peuvent être inférés à de multiples « causes » qui interagissent entre elles et nécessitent d’être interprétés prudemment, en tant qu’indicateurs de changements dans l’environnement et la société.

En savoir plus avec la publication : Les APAC se renforcent – démarche possible et références disponibles pour les communautés locales et les peuples autochtones gardiens d’APAC – Module 5.