Categories Annonce, Mondial

Un Manifeste pour les territoires de vie

Participez à notre processus collectif

First published on 09/18/2023, and last updated on 10/31/2023

Par le Consortium APAC


Notre « Manifeste pour les territoires de vie » est une déclaration inspirante qui exprime de manière concise la signification fondamentale et la raison d’être du Consortium APAC. L’élaboration du Manifeste a été menée par le Conseil des sages et approuvée par la dix-neuvième Assemblée générale du Consortium APAC. Le Manifeste est disponible en anglais, espagnol, français, italien et russe et est en cours de traduction dans plusieurs autres langues.


Télécharger

La version anglaise (MS Word, PDF)
La version espagnole (MS Word, PDF)
La version française (MS Word, PDF)
La version italienne (MS Word, PDF)
La version russe (MS Word, PDF)


Le Manifeste est une déclaration politique sur les territoires de vie et le Consortium APAC. Il révèle aussi les valeurs culturelles et spirituelles que nous partageons, « ce que nous défendons », ainsi que les réalisations que nous attendons de nous-mêmes et des autres. Il s’agit d’un document succinct, divisé en quatre parties principales :

  1. Un appel à la gratitude et à l’unité, basé sur une alliance de solidarité entre les Peuples Autochtones, les protecteurs communautaires et les personnes qui les soutiennent.
  2. Une affirmation et la promesse de continuer à prendre soin des multiples valeurs des territoires de vie et de la diversité des cultures qui les nourrissent (sur fond de situations difficiles, de menaces actuelles, et d’éléments d’une vision de l’avenir désiré).
  3. Un objectif global et un engagement à agir.
  4. Des notes explicatives sur les mots-clés employés dans le texte principal.

En tant que document dynamique et « vivant », le Manifeste pour les territoires de vie pourrait être revu toutes les quelques années pour garantir sa pertinence et son adéquation avec des contextes mondiaux changeants, tout en conservant l’essentiel de notre mémoire institutionnelle, de nos racines et de nos valeurs.

Signer le Manifeste

Si le Manifeste vous paraît d’une importance cruciale, vous souhaiterez peut-être signaler cette importance en y ajoutant votre signature : en tant que Membre, en tant que Membre d’Honneur, ou en tant qu’ami du Consortium APAC.

Merci d’avance pour votre implication active dans cet important processus.
Nous avons hâte d’entendre vos opinions !

Signataires (Au 20 septembre 2023)

Le Manifeste étant un « document vivant », tout commentaire et toute suggestion pour l’enrichir sont et seront toujours appréciés. Comme il s’agit aussi d’un document stratégique et urgent, il n’est jamais trop tôt pour réaffirmer et insuffler de l’énergie à l’alliance, incarnée par le Consortium, entre les protecteurs des territoires de vie et les personnes qui les soutiennent.

Le futur

Le Manifeste est bien plus qu’une déclaration qui a été approuvée et que l’on doit maintenant archiver silencieusement dans nos tiroirs. Le Manifeste doit, au contraire, servir de stimulant et d’inspiration à la réflexion, à la solidarité et à l’action commune.

La « réflexion » est nécessaire car beaucoup des concepts et des idées qui sont inclus dans le Manifeste sont riches et offrent des interprétations multiples. S’inspirant de travaux antérieurs, des événements dédiés aux Membres en 2022 et en 2023 leur ont permis de commencer à discuter de thèmes tels que l’« auto-détermination durable », la « protection », les « territoires de vie », la « résurgence et la décolonisation », l’« auto-renforcement », l’« identification et la reconnaissance mutuelle entre pairs », les « responsabilités collectives et les droits collectifs », les « communs », le « respect de la diversité culturelle », les « territoires conservés », le « CLIP » et la « justice environnementale et climatique ». Les discussions continueront dans les mois et les années à venir, plus particulièrement lors d’événements en ligne et en présentiel à l’échelle régionale, permettant aux Membres et aux Membres d’Honneur d’échanger plus facilement sur la base de langues et de contextes similaires.

Tandis que les discussions se poursuivent, nous espérons que des alliances de solidarité et des actions communes entre les Membres et les Membres d’Honneur du Consortium seront générées aux niveaux sous-national, national et régional. Une telle action est urgente. En ce moment même, des échanges de solidarité quotidiens au sein et entre les protecteurs prennent place et un travail de soutien et de défense des territoires de vie se déroulent. Il se pourrait cependant que vous ayez des idées d’initiatives plus larges et plus exigeantes. Si c’est le cas, veuillez prendre contact avec vos équipes de coordination régionale et avec d’autres personnes au sein du Conseil du Consortium, au sein du Secrétariat ou parmi les Membres. Si vous êtes déjà engagés dans une action commune significative, vous êtes chaleureusement invités à vous référer à notre Manifeste pour les territoires de vie dans votre travail et dans vos relations avec des partenaires et d’autres. Au fur et à mesure que le Consortium évoluera en taille et en structure, il s’efforcera d’apporter un soutien toujours plus grand à ses Membres dans la mise en œuvre de leur Manifeste.

Le contexte

En tant qu’association mondiale en pleine croissance et évolution soutenant les Peuples Autochtones et les communautés locales qui gouvernent et conservent leurs territoires de vie collectifs, le besoin d’élaborer un Manifeste se ressent depuis longtemps au sein du Consortium.

La décision d’élaborer un Manifeste a été prise en janvier 2019.

Depuis, de nombreuses discussions ont été tenues au niveau régional et mondial et, de façon plus pointue, avant, pendant et après l’Assemblée générale 2022. Finalement, une équipe ad hoc chargée du Manifeste a été mise en place en avril 2023 pour mener le processus à terme. Cette équipe, composée de membres du Comité exécutif, du Conseil mondial et du Conseil des sages, a facilité le processus d’élaboration du Manifeste jusqu’à sa finalisation lors de son approbation par l’Assemblée générale le 28 juin 2023.

Le processus

Le processus d’élaboration du Manifeste a été large et inclusif, notamment des Peuples Autochtones et des communautés locales qui sont les protecteurs des territoires de vie. Le Consortium a encouragé et accueilli diverses voies, sources et formes de contribution, y compris des déclarations spécifiques à un pays ou à une région, des déclarations de Peuples Autochtones, des expressions culturelles, des réflexions personnelles, et plus encore.

Ces aspects ont été discutés et partagés en plusieurs lieux et moments au fil des ans, notamment lors des assemblées nationales et régionales, de l’Assemblée générale mondiale, des discussions de groupe en ligne, à travers le site web du Consortium et la liste de discussion en ligne des Membres.

Ce processus s’inscrit au sein d’autres processus organisationnels étroitement liés, notamment la réflexion sur nos 10 à 12 premières années, l’élaboration d’une nouvelle vision à long terme, de nouvelles orientations stratégiques, de nouveaux plans d’action et, éventuellement, de structures et d’approches organisationnelles nouvelles ou révisées. Ce processus a été entrepris parallèlement et en soutien au travail en cours de l’association et aux processus d’auto-renforcement des protecteurs des territoires de vie. Un exercice dédié à la préparation du Manifeste a été diffusé parmi les Membres du Consortium au printemps et à l’été 2022, et ses résultats ont été recueillis et résumés par le Secrétariat.

Un calendrier définitif a été convenu lors de l’événement dédié aux Membres du 27 avril 2023. Le Conseil des sages s’est porté volontaire pour préparer la première version complète du Manifeste, en s’appuyant sur les contributions (proposées lors de l’exercice dédié en 2022 et sur les résultats de diverses assemblées nationales, sous-régionales et régionales) des Membres et des Membres d’Honneur.

Le projet a ensuite été partagé à l’ensemble du Conseil et du Secrétariat pour commentaires. Leurs contributions ont été consolidées et Teddy Baguilat, Président du Consortium APAC, a partagé quelques projets ultérieurs avec l’ensemble des Membres du Consortium par le biais du forum des Membres, de la liste de diffusion et de Loomio. Pour sa part, le Conseil a examiné le Manifeste le 22 juin et a accepté qu’il soit présenté pour approbation lors de la dernière session de la dix-neuvième Assemblée générale.

La version du Manifeste soumise à approbation était disponible en anglais, en espagnol, en français et en italien. Cette version – laborieusement élaborée par l’équipe ad hoc du Manifeste dirigée par notre Conseil des sages – a intégré de nombreux et excellents commentaires et suggestions de la part de nos Membres et Membres d’Honneur, notamment provenant d’événements dédiés. Les derniers événements dédiés aux Membres ont eu lieu en ligne les 6 et 27 juin 2023, spécifiquement pour discuter de la dernière version du Manifeste et des sujets critiques qui y sont liés. Les dernières discussions ont eu lieu lors de la session de l’Assemblée générale du 28 juin, juste avant l’adoption formelle du Manifeste pour les territoires de vie.