Categories Asie, Conseil, Contacts, Malaisie

June Rubis

Environmental Conservationist June Rubin wants to highlight and use the knowledge of indigenous people in her conservation work in Borneo.- Art Chen/ The Star.

Co-présidente du thème « Documenter les Territoires de Vie »

Nommée par le Comité exécutif, sous réserve de l’approbation de la prochaine Assemblée générale.

Basé au Sarawak, à Bornéo en Malaisie et dans les territoires non cédés de Gadigal. En tant qu’ancienne biologiste de la conservation, June Rubis a passé une douzaine d’années à travailler sur le terrain dans le domaine de la conservation de la faune et de la flore tant dans la partie indonésienne que dans la partie malaisienne de Bornéo. Au cours de ses dernières années de travail pratique avant son entrée en troisième cycle universitaire, elle a commencé à travailler sur les questions des droits fonciers des peuples autochtones, en collaboration avec des militants autochtones de Bornéo malaisien (Sarawak et Sabah) et, plus largement, sur la démocratie participative par l’engagement civique. Elle a mené différentes recherches sur la revitalisation des rituels des Bidayuh, sous la direction de son père et ses proches Bidayuh, en établissant un lien entre cette revitalisation et le changement environnemental dans son État natal du Sarawak, Bornéo malaisien. Dans le cadre de son doctorat, elle a récemment examiné une approche autochtone décoloniale de la conservation des orang utans au Sarawak. Une grande partie de son approche professionnelle suit les enseignements de son défunt père Bidayuh, qui était médecin, politicien et apprenti prêtre, ce dernier ayant suivi le parcours de ses grands-parents, qui furent prêtre et prêtresse traditionnelle Bidayuh. Elle est titulaire d’une maîtrise en gestion et changement environnemental et d’un doctorat en géographie et environnement de l’université d’Oxford.

Contact