Categories Africa, Blog, Democratic Republic of the Congo

Identification et documentation des APACs en RDC – outil de plaidoyer pour leur reconnaissance légale

Par Christian Chatelain, Coordinateur Régional pour l’Afrique Centrale et de l’Ouest & Joseph Itongwa, Coordinateur Régional pour les écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale

Le REPALEF est le principal réseau des peuples autochtones qui oeuvre pour une gestion durable des écosystèmes en République Démocratique du Congo. Il a reçu du GEF-SGP un fond pour la réalisation d’une mission d’identification et de documentation des APACs dans trois provinces de ce pays, la réalisation d’une étude juridique spécifique et la tenue d’un atelier de plaidoyer de haut niveau pour la reconnaissance légale des APACs en RDC.

Entre le 15 août et le 15 septembre 2013, plusieurs communautés et peuples autochtones ont été visités par Joseph Itongwa et Christian Chatelain dans l’Est, le Centre et l’Ouest du pays. Ils y ont découvert des espaces de diversité bioculturelle très riches gouvernés et gérés de façon traditionnelle par des institutions issues des tout premiers habitants du Bassin du Congo. La RDC, pays de diversité bio-culturelle par excellence, porte encore aujourd’hui des marques de discrimination forte envers les peuples autochtones. Les APACs représentent pour eux, comme pour les autres communautés locales, une opportunité non seulement de défendre leurs droits à la terre et aux ressources naturelles mais aussi leurs droits humains les plus élémentaires.

Un rapport plus complet sur les résultats de cette mission sera prochainement disponible en ligne sur le site internet du Consortium.