Politique d'Alerte

Dans une alerte APAC, le Consortium apporte son soutien et attire l’attention sur les luttes des peuples autochtones et des communautés locales qui défendent activement leurs biens communs et APAC menacés. Les alertes APAC émises jusqu’à ce jour sont décrites ci-dessous, parfois avec des commentaires sur leurs résultats.

Comment ça marche?

L’idée et le besoin d’établir un système d’alerte APAC ont émergé avec force en Octobre 2010 lors d’une rencontre du Consortium APAC, à Shirakawa, au Japon, qui suivait la COP 10 de la Convention sur la Diversité Biologique. Les expériences précédentes des alertes de TILCEPA au début des années 2000 ont ajouté du poids à ce type d’initiatives. Depuis 2011, le Consortium APAC a lancé des alertes APAC dans de nombreux pays, en soutien aux luttes urgentes de peuples autochtones et communautés locales contre diverses formes d’appropriations illicites de terre et autres menaces pour les territoires, les ressources naturelles et les habitats naturels.

Selon le contexte de chaque menace, plusieurs réponses peuvent être proposées pour aider les communautés à porter leurs voix et leurs revendications aux niveaux national et international, et pour faire pression sur les responsables des prises de décisions et sur les entreprises.
Le secrétariat du Consortium collabore étroitement avec les initiateurs des alertes pour développer et faciliter ces réponses, dans le respect du plan d’alerte APAC, disponible ici (en anglais).

Le système d’alerte pour les APAC est également téléchargeable en espagnol, ici.

Aucun poste n'est encore disponible sur ce sujet et dans cette langue.